MENU
Scoliosis Research Society
SRS: Scoliosis Research Society

Scoliosis Research Society

Dédié à la prise en charge optimale des patients atteints de difformité spinale

Scolioses Précoces

Chirurgie

Fusion ou arthrodèse in situ

La fusion ou arthrodèse in situ est un procédé réalisé pour stopper la croissance du rachis. Elle peut être réalisé par le dos (voie postérieure) ou au travers du thorax (voie antérieure). Les articulations du rachis sont enlevées et comblées par une greffe osseuse ; quand l’os consolide il y aura une masse de fusion constitutuant de l’os solide . le but est pour un certain nombre de vertèbres de la colonne de devenir un seul segment osseux qui arrêtera de croitre de travers .

La fusion ou arthrodèse in situ veut dire que la courbure sera fixée comme elle est avec une petite , voire une absence de correction de la déformation. Parfois une instrumentation (tiges, crochets et vis) peut être placée pour faciliter l’alignement du rachis et pour agir comme un corset interne pour la greffe qui formera la masse de fusion. Quand les implants ne sont pas utilisés habituellement chez les jeunes enfants , l’opéré devra porter un corset plâtré dans les suites de la chirurgie. Le but de la fusion rachidienne ou arthrodèse in situ est de régler le problème précocement avant que la déformation ne soit trop sévère. Par exemple , si le chirurgien voit un enfant avec une courbure de 40° qui a un pronostic défavorable, (grande chance de progresser) il pourra décider de réaliser une fusion rachidienne pour éviter que la courbure ne devienne plus sévère. Il s’agit d’un procédé moins risqué que ceux qui cherchent à corriger la déformation de la colonne. Le résultat de cette procédure consiste à corriger la courbure chez un enfant jeune dont l’avenir est difficile à prédire du fait de la poursuite de croissance de la colonne dans d’autres zones non fusionnées qui peut entrainer une progression de la courbure et de la rotation. La fusion rachidienne n’est pas toujours une bonne option pour tous les patients qui présentent une scoliose précoce .Dans la mesure où la fusion rachidienne arrête la croissance d’une partie de la colonne de façon obligatoire , elle peut réduire la croissance du thorax et entrainer une insuffisance respiratoire.