MENU
Scoliosis Research Society
SRS: Scoliosis Research Society

Scoliosis Research Society

Dédié à la prise en charge optimale des patients atteints de difformité spinale

Les scolioses précoces

Traitement

Surveillance

La surveillance est habituellement la première méthode de traitement pour un jeune enfant avec une déformation rachidienne. Le médecin doit savoir si la courbure est évolutive, c’est à dire si elle peut s’aggraver. Certains enfants ont une déformation rachidienne qui est stable tandis que d’autres auront une courbure qui peut progresser. Il faut comprendre que si votre chirurgien a décidé de surveiller votre enfant , il n’a pas pris l’option du non-traitement. Durant cette période de surveillance, le chirurgien contrôlera l’évolution de la courbure . Il en profitera pour réaliser quelques tests spécifiques , vous suggéra peut-être de voir d’autres médecins. Ces tests comprennent une IRM ou un scanner (différents types d’imageries diagnostiques) . Votre enfant pourra être envoyé à d’autres spécialistes comme le diététicien , le cardiologue , le pneumologue pour être sûr qu’il n’y a pas d’autres problèmes ailleurs dans son corps. Votre chirurgien rachidien voudra probablement voir votre enfant régulièrement et obtenir des radios de face et de profil de la colonne, mesurera les courbures et les comparera avec les précédents clichés, notamment avec les clichés de la première visite. L’idéal est d’avoir tous ces clichés réalisés au même cabinet du chirurgien de la colonne afin d’avoir les mêmes types de radios pour comparer et assurer un bon contrôle de votre enfant. Le chirurgien continuera probablement à suivre les courbures de votre enfant aussi longtemps qu’il n’y a pas d’aggravation notoire des angles de la courbure.

Dans certains cas, la déformation peut s’améliorer voir même disparaître, (comme dans les scolioses infantiles). Si votre chirurgien du rachis retrouve une progression de la courbure, et remarque que cette progression est assez évidente, d’autres traitements devront être proposés. Seront demandés alors des clichés en inclinaison de la colonne pour apprécier la flexibilité et pour déterminer les étapes suivantes du traitement.