MENU
Scoliosis Research Society
SRS: Scoliosis Research Society

Scoliosis Research Society

Dédié à la prise en charge optimale des patients atteints de difformité spinale

Le rachis du sujet âgé

Arthrose et Autres Conditions Dégénératives du Rachis

Pathologie cervicale dégénérative

Les douleurs cervicales et la raideur touchent fréquemment la colonne qui vieillit . Ceci est dû aux atteintes des articulaires postérieurs et des disques dégénérés, qui sont souvent reconnus sur des clichés radiographiques simples .

Signes et diagnostic
Quand la cervicalgie est associée avec une douleur et/ou des fourmillements dans l'épaule, le bras, ou la main, des examens complémentaires doivent être demandés, car ces signes prouvent qu'il y a une pression sur une ou plusieurs racines nerveuses. L'évaluation impose un examen neurologique approfondi et une imagerie comprenant une IRM et/ou un scanner.

Traitement
Le traitement initial consiste en une immobilisation par un collier, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, et une thérapeutique physique. Occasionnellement, des tractions sont aussi utilisées . Si les signes sont invalidants et persistent malgré ces mesures non opératoires et/ou si un déficit neurologique significatif est apparent, le traitement chirurgical est souvent nécessaire. Habituellement , une dissectomie cervicale antérieure et une fusion sont réalisées, avec ablation possible des saillies osseuses dégénératives qui se situent à la périphérie du disque . La fusion est réalisée soit avec de l'os provenant du bassin (crête iliaque) ou de l’os de banque , et les vertèbres sont habituellement fixées entre elles grâce à une plaque métallique et des vis . Si de nombreux niveaux sont atteints, l'alternative consiste en une décompression stabilisation-postérieure et fusion par plaque et vis. S'il existe un rétrécissement sévère du canal cervical, une compression de la moelle épinière elle-même (et pas seulement des racines nerveuses) peut survenir et entraîner une perte de la capacité à marcher et/ou une perte du contrôle et des fonctions intestinale et vésicale . On parle alors de myélopathie cervicale . Quand elle survient, elle progresse lentement, et le diagnostic est souvent retardé.