MENU
Scoliosis Research Society
SRS: Scoliosis Research Society

Scoliosis Research Society

Dédié à la prise en charge optimale des patients atteints de difformité spinale

Le rachis du sujet âgé

Ostéoporose et Fractures en Compression

L’ostéoporose consiste en une perte de la masse osseuse , plus souvent observée chez les femmes en période post-ménauposique . Il y a une diminution non seulement du composant minéral ( comme le calcium ou le phosphate) , mais aussi ce qu’on appelle la composante organique de l’os (comme les protéines) . Environ 15 à 20 millions de patients souffrent d’ostéoporose , et plus d’un demi million souffrent de fractures rachidiennes dues à l’ostéoporose chaque année . Ces fractures peuvent survenir à la suite d’un traumatisme minime voire pas de traumatisme du tout

Signes et Diagnostic
La douleur rachidienne est le signe le plus fréquent , et les radiographies peuvent montrer des fractures vertébrales en coin ou en compression . IRM et scanner peuvent être nécessaires pour évaluer mieux ces fractures .Il est important de confirmer le diagnostic d’ostéoporose parce que des signes identiques peuvent être observés dans d’autres situations comme les infections , d’autres maladies osseuses métaboliques , et des tumeurs osseuses bénignes ou malignes . L’ampleur de l’ostéoporose peut être évaluées sur les radiographies mais doit être confirmée par des tests spécifiques d'étude de la densité osseuse ou, dans certains cas, par une biopsie osseuse pour confirmer sa présence.

Traitement
Heureusement, la plupart des fractures rachidiennes dues à l'ostéoporose sont traitées avec juste des médicaments contre la douleur ‘, mais l'ostéoporose sous-jacente doit être traitée une fois reconnue . Le traitement de l'ostéoporose elle-même a rapidement évolué . La combinaison de calcium, vitamine D, et d’oestrogène est controversée . La calcitonine est utilisée dans quelques cas pour diminuer la fuite des minéraux dans l'os , et les fluorides ont été essayés afin d’augmenter la masse osseuse . Plus récemment, les médicaments de la famille des biphosphonates ont été utilisés pour aider à maintenir et si possible augmenter la masse osseuse .

En complément aux médicaments , d'autres moyens comme des corsets aident au contrôle de la douleur et préviennent l'aggravation de la déformation . Bien que ces corsets habituellement ne corrigent pas la cunéiformisation des vertèbres , ils maintiennent la colonne vertébrale et peuvent diminuer le spasme musculaire secondaire .

Dans de rares cas, la chirurgie peut être nécessaire pour contrôler la douleur , améliorer la déformation, ou décomprimer les nerfs ou la moelle épinière . La vertébroplastie et la cyphoplastie sont de nouvelles techniques pour traiter le problème des fractures vertébrales . Dans la vertébroplastie , les vertèbres sont injectées avec du ciment acrylique pour renforcer l’os . Dans la kyphoplastie , le ciment est injecté après correction du tassement en coin par un gonflement de ballon dans le corps vertebral puis un remplissage de l'espace ainsi créé par le ciment . Ces deux procédés imposent au moins une sédation et une anesthésie locale mais parfois une anesthésie générale . Ils ont pratiqués au travers de petites incisions sous contrôle radiographique. Comme avec les autres procédures chirurgicales, ils comprennent certains risques.