MENU
Scoliosis Research Society
SRS: Scoliosis Research Society

Scoliosis Research Society

Dédié à la prise en charge optimale des patients atteints de difformité spinale

Le rachis du sujet âgé

Arthrose et Autres Conditions Dégénératives du Rachis

La sténose rachidienne

En même temps que l'arthrose/la dégénérescence discale s'aggravent, le canal rachidien (espace qui contient la moelle épinière et les racines nerveuses) peut se rétrécir et les ligaments de la région , comme le ligament jaune qui relie les vertèbres entre elles , peuvent se raccourcir et s’épaissir . Ces structures appuient sur les nerfs dans le canal rachidien ..

Signes et diagnostic
Cette compression, ou sténose, peut entraîner des douleurs dans les jambes à la marche et à la station debout qui s'améliorent habituellement en position assise et penché en avant . Ces signes sont connus comme la claudication neurogène , qui doit être différenciée de certains types de douleur irradiant jusqu'aux jambes causés par des problèmes circulatoires, l'arthrose des hanches, ou des atteintes neurologiques diabétiques .

La sténose rachidienne est diagnostiquée de façon spécifique par le scanner ou l’ IRM . Parfois l’EMG et des tests de conduction nerveuse sont utilisés pour différencier ce canal étroit d'une atteinte nerveuse diabétique.

Traitement
Le traitement non chirurgical consiste en la prise de médicaments anti-inflammatoires, d'exercices , et de thérapeutiques physiques. Parfois un anesthésique local ou des stéroïdes sont injectés dans les tissus, comme les muscles ou les ligaments, ou dans le canal rachidien (espace épidural) près des racines des nerfs touchés. Si ces procedures n'améliorent pas les signes , alors la décompression chirurgicale peut être nécessaire. La chirurgie est tout à fait efficace et permet au patient de marcher plus loin et de tenir plus longtemps debout , sans douleur. La chirurgie comprend la décompression des racines nerveuses en enlevant le toit du canal rachidien (laminectomie) et en élargissant les espaces par lesquels les racines nerveuses quittent le canal (foraminotomie) . Une fusion des vertèbres touchées peut-être nécessaire si l’instabilité est présente . Il est important de se souvenir qu'une fusion rachidienne est une procédure réalisée pour obtenir une fixation d'un segment intervertébral en utilisant de l’os provenant soit du pelvis (crête iliaque) soit d’une banque d’os . Dans la majorité des cas, des implants métalliques comprenant vis et tiges sont utilisés pour maintenir la stabilité de ces segments intervertébraux pendant que la fusion se fait .

La durée d'hospitalisation légèrement plus courte s'il y a pas eu de fusion augmente un peu si cette dernière est faite . Dans quelques cas, particulièrement si le patient a quelques antécédents préopératoires , on peut proposer un court séjour en service de réhabilitation pour faciliter l’ amélioration de la force et de la mobilité. Les détails sur les suites postopératoires, le retour à des activités physiques et athlétiques normales , la conduite automobile , et l'utilisation possible d'un corset seront expliqués par le chirurgien du patient et basés sur chaque cas spécifique

Open Canal Closed Canal
Cross sectional MRI view of spine on left shows open spinal canal while the similar view on right shows a severely narrowed or stenotic spinal canal..