MENU
Scoliosis Research Society
SRS: Scoliosis Research Society

Scoliosis Research Society

Dédié à la prise en charge optimale des patients atteints de difformité spinale

Idiopathic Scoliosis

Adult

Surgical Treatment

Le traitement chirurgical est réservé à une petite part des patients qui n'ont pas répondu aux mesures conservatrices (non opératoires) raisonnables . Il s'agit de douleurs lombaires invalidantes et/ou de douleurs dans les jambes et de déséquilibre rachidien. Les activités fonctionnelles sont sévèrement réduites et la qualité de vie est nettement diminuée . Les buts de la chirurgie sont de restaurer l'équilibre rachidien et de réduire la douleur et l'inconfort en diminuant la pression sur les nerfs (décompression) et en maintenant l'alignement correct en stabilisant et fusionnant les segments rachidiens. Dans quelques cas, des décompressions mini invasives peuvent être réalisées si nécessaire . La stabilisation chirurgicale nécessite l'utilisation de crochets, de fils métalliques ou de vis amarrés au rachis et de tiges métalliques pour relier les implants entre eux. La fusion est réalisée en utilisant l’os propre du patient ou de l’os de cadavre ou des substituts d'os synthétique . Dans certains cas sévères, la colonne vertébrale doit être coupée et réalignée (ostéotomie vertébrale) ou des segments entiers doivent être enlevés avant réalignement de la colonne (résection vertébrale)( Figure 2) . Il y a beaucoup de différents types de procédures chirurgicales pour traiter les déformations rachidiennes de l'adulte . Les chirurgiens doivent adapter la chirurgie à chaque patient en tenant compte de ses besoins . Quand de grandes chirurgies sont nécessaires (plus de 8 heures) , la procedure chirurgicale peut être divisée en deux temps opératoires à 5-7 jours d'intervalle .

Il important de noter que la chirurgie chez les adultes et plus à risque que chez les adolescents .La fréquence des complications est significativement plus importante et la récuperation est plus lente. Néanmoins, la chirurgie peut être envisagée comme le dernier recours et seulement après que le patient ait clairement compris les risques et les bénéfices. Toutes mesures non chirurgicales raisonnables doivent être proposées en premier . En même temps, quand les patients ont choisi soigneusement et ont été mentalement bien préparés pour la chirurgie, d’excellents résultats fonctionnels peuvent être obtenus et avec le temps peuvent entraîner un changement positif de la vie de chaque patient .

Des progrès récents dans les techniques chirurgicales comprennent des approches moins invasives au travers de petites incisions aussi bien que l'utilisation de substances biologiques pour accélérer le processus de fusion . L’utilisation de systèmes de navigation assistée par ordinateur et de différentes techniques de monitoring de la moelle des nerfs peuvent aider pour améliorer la précision chirurgicale et sa sécurité .

Figure 1: A&B) Radiographies de face de profil d’un patient présentant une scoliose post laminectomie . C & D) Radiographie de face de profil postopératoire , montrant une fusion du rachis thoracique supérieur jusqu'au sacrum.

A) The pink and blue areas represent the areas of bone resection in a vertebral column resection.  B) After the vertebra is removed from the back of the spine, a supportive cage is placed between the segments.  C and D) Front and side X-rays of a woman with fixed, rigid scoliosis.  E and F) Postoperative front and side X-rays show her improved alignment.

Figure 2: A) les zones en rose et en bleu représentent les parties d’ os enlevé dans le cas d'une résection vertébrale . B) après ablation de la vertèbre par la partie portion de la colonne, une cage de stabilisation est placée entre les segments vertébraux. C&D) cliché de face et de profit d'une femme qui présantait une scoliose fixée et rigide . E&F) Radios de face et de profil postopératoires qui montrent l'amélioration de l'alignement .