Attention:

close

Please note that the SRS Administrative Offices will be closed Thursday, November, 22, 2018 and Friday, November, 23, 2018. Thank you.

MENU
Scoliosis Research Society
SRS: Scoliosis Research Society

Scoliosis Research Society

Dédié à la prise en charge optimale des patients atteints de difformité spinale

Scoliose Neuromusculaire

Stabilisation rachidienne

Le traitement chirurgical est souvent efficace sur :
  • La prévention de l’ aggravation de la courbure
  • L’ amélioration de l’équilibre de la position assise et de sa tolérance ( chez les non-ambulatoires )
  • La réduction des malpositions
  • La réduction de la douleur

Le type de stabilisation rachidienne dépend de l’âge du patient, de son statut ambulatoire et des conditions déjà décrites . La stabilisation temporaire peut-être nécessaire chez des jeunes enfants pour permettre à leurs poumons de grandir au maximum. L’ instrumentation finale peut nécessiter une fusion rachidienne par l’ avant et par l’ arrière du rachis (spécialement chez les jeunes patients pour prévenir le “syndrome du vilebrequin”) . La fusion du rachis thoracique au sacrum et au pelvis est habituelle chez les non-ambulatoires .

 
Arnold-Chiari Malformation/Syrinx causing Scoliosis
 
Scoliose de Myéloméningocèle
A) Radiographie montrant les signes radiographiques d’un scoliose de myéloméningocèle . L’inspection attentive des lames montre leur défaut de fermeture pendant la croissance (spina bifida) .
B) Radiographie après la chirurgie . Des vis pédiculaires à tous les niveaux sont utilisées pour diminuer le risque de “vilebrequin “ (cràissance de la partie antérieure du rachis malgré l’instrumentation postérieure)
C) Image clinique montrant les anomalies cutanées associées au myéloménigocèle et leur fermeture tôt après la naissance .